320
480
640
768

Les élèves de l'école St-Luc s'impliquent dans le 75e anniversaire de Forestville

Forestville, le 4 juin 21019 – Les élèves de première et deuxième année de l’école St-Luc de Forestville et leurs enseignantes, Mmes France Girouard, Karen Rodrigue et Caroline Pigeon sont heureux de procéder aujourd’hui au dévoilement officiel du projet 1-2 Go…on sort les pinceaux! dans le cadre duquel ils ont investi plusieurs heures de travail afin de mener à bien un projet de construction et décoration de bancs de parc et boîtes à fleurs qui seront installés dans la municipalité à l’occasion du 75e anniversaire de la ville de Forestville. 

L’idée a pris naissance à la suite d’une discussion avec les élèves sur la façon de souligner cet anniversaire historique tout en contribuant à l’embellissement de la municipalité. S’étant mis d’accord pour fabriquer des bancs et des boîtes, mais sans budget pour mener à bien leur idée, les élèves et leurs enseignantes ont rapidement pu compter sur le support et l’enthousiasme de partenaires tels que la Ville de Forestville et le Club Lions, mais aussi de grands-parents bénévoles, qui ont fabriqué les bancs et les boîtes à fleurs à partir de palettes de bois généreusement offertes par les commerçants du milieu. Bien qu'elle réalise annuellement plusieurs projets, c'est la première fois que l'école St-Luc impliquait la communauté dans la concrétisation de l'une de ses initiatives et les instigatrices ont été agréablement surprises de l'élan de générosité suscité chez les citoyens, les entreprises et les partenaires financiers.

Coup de pouce d’une artiste professionnelle
L'artiste-peintre Linda Isabelle s'est elle aussi impliquée grâce à un projet de médiation culturelle financée par la MRC de la Haute-Côte-Nord. Grâce à son support et ses conseils, les élèves ont pu illustrer efficacement les structures de bois selon des thèmes qu'ils avaient préalablement choisis pour bien représenter leur ville et au sujet desquels ils avaient réalisé une recherche en équipe, soit les animaux marins et de la forêt, les poissons, la chasse et la pêche, les oiseaux, les arbres, les fleurs, les insectes et le milieu scolaire. En plus de reproduire les dessins des élèves sur les bancs et les boîtes à fleurs, la sympathique, généreuse et patiente artiste a enseigné aux jeunes des techniques de dessin et de peinture en plus de les conseiller dans le choix des couleurs.

Accompagnés de Mme Nadine Gagné du Club Lions, les élèves ont par la suite participé aux étapes de la pousse des fleurs, du semis jusqu'à la floraison, qui seraient plantées dans les boîtes aux côtés d'arbres fruitiers.

De multiples objectifs atteints

Visant entre autres à impliquer les élèves dans un projet qui leur permettrait de se sentir utiles dans leur communauté, cette réalisation a assurément permis de favoriser le développement du sentiment d'appartenance des jeunes envers leur milieu de vie tout en leur permettant de constater qu'il est possible de réaliser de grandes choses même avec peu de moyens financiers lorsque les gens se serrent les coudes. Au-delà des matières académiques de base qui ont pu être mises à profit tout au long du projet, les élèves ont aussi pu développer un large éventail de compétences, d'aptitudes et de valeurs qui leur seront bénéfiques dans plusieurs aspects de leur vie comme l'esprit d'équipe, la coopération, le sens de l'organisation, la créativité, la persévérance, la confiance en soi et l'autonomie sans oublier les techniques en dessin et en peinture, les compétences en recherche, les connaissances relatives à la plantation de semis et la floraison des plantes et, le plus important, le sentiment de fierté  et la valorisation de leurs compétences au sein de leur communauté.

Pérennité assurée
En concertation avec la mairesse Micheline Anctil, les responsables du projet ont identifié des endroits stratégiques où seront installées les réalisations des enfants, soit l’école St-Luc, le bureau d’accueil touristique, la Baie verte, l’hôtel de ville, l’intersection au cœur de la municipalité à proximité des feux de circulation, l’église anglicane, la promenade de la Première avenue, le parc du centre-ville et le terrain de l’église. Partenaire du projet, le Club Lions s’est également vu remettre un banc et une boîte à fleurs par les élèves et ceux-ci seront installés à proximité de l’affiche de l’organisation, sur le terrain du marché Provigo.

Les autorités municipales ont par ailleurs confirmé qu'elles prendraient en charge l'entretien et l'entreposage des bancs et des boîtes à fleurs pendant l'hiver en plus d'assumer leur réinstallation tous les printemps et leur vernissage aux trois ans pour en assurer la pérennité.

Couronné dans le cadre du volet régional du Défi OSEntreprendre dans la catégorie Premier cycle du primaire, le projet 1-2 Go…on sort les pinceaux! a donné lieu à une collaboration extraordinaire entre les jeunes impliqués et des adultes de la communauté. Tout en apprenant à se faire confiance, les jeunes ont notamment pu constater qu’ils ont plusieurs habiletés en plus de se rendre compte que l’on peut, même en étant jeunes, réaliser de beaux projets et s’impliquer pour le mieux-être de la collectivité. « Ce projet a permis de développer, chez nos jeunes de 6 et 7 ans, le sens du mot respect, de soi, des autres et de l’environnement », concluent avec fierté les enseignantes France Girouard, Karen Rodrigue et Caroline Pigeon.

-30-



Cliquez ici pour voir un montage de deux pages de photos du projet et du lancement

 

 

Source : Patricia Lavoie
              Agente aux communications
              Commission scolaire de l’Estuaire
              418 589-0806, poste 4860
              patricia.lavoie@csestuaire.qc.ca